L’Ile Maurice, chance & Pax Romana

… une suite de mon post précédent : nombre habitants de l’Ile Maurice restent attachés à la France. J’écrivais précédemment que les Français y avaient laissé en souvenir le goût pour la vie et l’amour, le raffinement de la cuisine et la conscience d’une appartenance à une culture imprégnée de liberté, au cours de leur présence.
Leur héritage s’est incarné dans un pacte républicain aujourd’hui en vigueur dans l’île. Il s’est aussi appliqué dans l’agriculture et la production de canne à sucre et de rhum, aujourd’hui concentrées en 3 points dans l’île pour faire face à la globalisation et à une nouvelle économie de marché.

L’île de la chance en quelque sorte puisqu’elle a une population aux multiples religions avec une véritable Pax Romana pour le bien commun.
Ici l’on croise les tortues de mer … chance !

2899AB8C-132F-47C0-8B7E-E2B5DA1E7F81

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s