Qui a sauvé Shelomo Selinger ?

 

Aujourd’hui, il y avait fête dans l’atelier de Shelomo Selinger. A la joie des convives se mêlait la gravité des sculptures de granit… Car comment ne pas voir resurgir le fantôme du nazisme à travers ces sculptures de l’artiste qui fut l’un des enfants de Theresienstadt (camp de Terezin) ?

 

ramijazz

Rami Selinger joue pour son père, jour de fête des pères

Car Shelomo Selinger est un survivant de Terezin. Né en 1928 en Pologne dans une famille juive, il avait été déporté avec sa famille en 1942. Cette année-là, il perdit son père dans le camp allemand de Faubrück. Puis il fut interné dans 9 camps successifs, qui ont longtemps après envahi ses pensées… voir les encres de chine rarement montrées et que commentaient ses petits-enfants aux  visiteurs dimanche (dans la vidéo)…

encre4

Cette oeuvre ci-dessus représente son père qui fut torturé (un tuyau d’eau dans la bouche) 

encre2

… bien d’autres croquis illustrant les camps

Outre les 9 camps, il endura les marches de la mort et fut laissé pour mort sur une pile de cadavres…

shelomoprofil

Shelomo Selinger, 19 juin 2016

Il fut sauvé par un médecin militaire juif de l’armée soviétique qui libéra le camp le 8 mai  1945.  Le médecin voyant le corps de Shelomo juché sur une pile de cadavres aurait décelé un souffle à peine perceptible. Cet officier juif transfère le jeune Selinger à l’hôpital militaire de campagne, et lui administrera des soins constants. Mais Shelomo n’aura aucun souvenir de ce retour à la vie, grâce à son sauveur. Il restera amnésique pendant sept ans, sans se rappeler des horreurs passées dans les camps. Chaque fois que je l’ai interrogé, il m’a répété qu’il n’avait aucun souvenir du visage de l’homme qui l’avait ramené à la vie. Toute sa vie, il a eu beau fouiller au plus profond de sa mémoire, il lui a été impossible de se remémorer cette période de sa vie, ni de retrouver celui qui l’avait sauvé.

Appel à témoins : le 10 (?) mai 1945 à Theresienstadt…

Le médecin juif de l’armée soviétique a-t-il su d’ailleurs que Shelomo l’avait tant cherché, lui qui avait perdu sa mère puis son père, dans les camps ? Quelqu’un saura-t-il diffuser cette histoire … aujourd’hui, sur la Toile les nouvelles vont vite, et après tout, il n’y avait pas tant de médecins juifs de l’Armée Rouge à Theresienstadt le 8 mai 1945 quand l’armée est entrée dans le camp. Elle a pris en charge le camp le 9 mai et il a été probablement  sauvé le 9 ou le 10 …

Les silhouettes et les visages sculptés par Shelomo Selinger représentent cette multiplicité d’humains dont le sentiment premier d’étrangeté au monde exprime l’inattendu et la liberté à être autres, au fil de la vie. Certaines œuvres (voir photos )

pièce1

 

pièce2

portent plusieurs visages entrelacés… les individus s’inscrivent dans un processus historique gravé en chaque être. Loin de toute conception d’une nature immuable de l’Homme.

mariepierre et sophie (2)

Avec Sophie dans l’atelier…

sophiemariepierre

Brundibar

Coïncidence étrange, deux jours plus tôt, l’opéra des enfants de Therensienstadt « Brundibar »  était chanté à l’école de musique, alors que j’étais conviée par SMS à l’atelier de Shelomo…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Qui a sauvé Shelomo Selinger ? »

  1. Ping : « Lumière des astres éteints  | «Didier Long

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s