France : le deuil collectif

L’hommage rendu aux victimes du terrorisme s’est déroulé dans la Cour des Invalides, symbole fort : le plus haut niveau protocolaire d’hommage à la nation : les victimes sont civiles et la Cour  étant dédiée habituellement  aux hommages aux militaires morts en opération ou bien aux civils  ayant œuvré pour la Résistance.

Le Chef de l’Etat a voulu faire de cet hommage un moment d’affirmation des valeurs de la France : « Nous avons l’amour de la vie…L’ennemi, c’est la fanatisme, cet ennemi, nous le vaincrons ensemble avec nos forces -celles de la République-, avec le droit….  »

Les drapeaux bleu-blanc-rouge ont pavoisé sans que cela relève du nationalisme : ils n’étaient que la marque d’un patriotisme endeuillé et partagé.

 

hommage27nov

Drapeau à Paris aujourd’hui, sur une moto

Des mesures sécuritaires indispensables pour la France

Certains déclarent que la fermeture de nos frontières contribue à faire perdre encore plus de crédit à l’Europe. Il est vrai que les attaques terroristes surviennent après la crise financière de la Grèce. Et que cela assène un nouveau coup à l’Europe. Les ministres de l’Intérieur européens se sont réunis (20 novembre)  à Bruxelles et ont tenté de sauver ladite Europe en approuvant les mesures sécuritaires réclamées par Paris : une réaction de colmatage si j’ose dire. Mais les enquêtes en cours sur les djihadistes dévoilent aux peuples qui ont hérité de Schengen les failles immenses de la sécurité européenne. On a instauré il y a 20 ans la liberté de circulation mais il semblerait que les services de renseignement n’ont pas passé lesdites frontières…

 

La Chancelière allemande n’a pas la majorité en Europe sur la question des migrants !

Certains déplorent les « réactions populistes » qui s’ensuivent et qui conduisent à réclamer la refonte du dispositif de Schengen. Il est toujours facile de taxer de « populiste » toute mesure contribuant à appliquer le principe démocratique de base, à savoir la sécurité des citoyens. Après le massacre de sa jeunesse au Bataclan et aux terrasses de Paris, la France a-t-elle le choix ? Est-ce « populiste » que de remplir cette mission de protection de la vie ? Surtout après un tel attentat ? Par ailleurs, la question de la responsabilité des autres pays membres à l’égard de chaque autre se pose après la décision unilatérale d’Angela Merkel de proposer à des millions de migrants de venir en Europe. A ce propos, Paris et Berlin continuent d’afficher leurs convictions européennes. Mais comment ne pas être ébranlé par cet appel aux migrants à venir en Europe proféré par la Chancelière allemande, appel qui a provoqué un afflux tel (plus d’un millions de migrants sont d’ores et déjà en Allemagne avec des situations chaotiques, une défaillance des structures d’accueil) qu’il a fallu fermer les frontières ? N’est-il pas légitime de s’interroger sur l’inconscience totale d’une telle décision quant à ses conséquences pour l’Europe entière ? Puisque nous évoquons la solidarité européenne, base même de l’Union, nous pouvons à juste titre nous interroger : Angela Merkel a-t-elle pensé à ses partenaires européens en prenant cette décision qui nous lie ? A-t-elle mis au monde des enfants et pensé à ce monde que nous allons leur laisser ? Certes, l’Allemagne a besoin de main-d’œuvre et les démographes l’alertent sur la question quant à l’avenir industriel du pays. Mais quid d’un avenir industriel quand on crée le chaos ? Contourner les règles communautaires au gré des urgences nées d’une émotion a des conséquences graves pour toute l’Europe, laquelle peut peut-être voler en éclat de ce fait… L’Allemagne est liée à son passé (voir post précédent) et sa culpabilité la rend d’autant plus vulnérable.

Alors certes, vu du VIIème arrondissement de Paris ou des lambris des ministères de nos vieux pays, cela peut sembler une réaction « populiste ». On a trop souvent brandi ce terme comme une menace en oubliant que les peuples ont droit à leur autodétermination selon le vieil adage droitdelhommiste.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s