Le labyrinthe du silence, l’interprétation cinématographique du droit

Sorti en salles en France le 29 avril, je n’ai vu ‘Le labyrinthe du silence’ que jeudi soir. Chose étonnante, c’était dans le petit cinéma de la rue Saint André des Arts au Quartier latin où j’étais allée autrefois…

IMG_5569

Le film traite exactement du même propos que mon livre « Bourreaux et survivants  Faut-il tout pardonner ? », à savoir le long silence qui a suivi la guerre en Allemagne en particulier dans les tribunaux allemands.

L’histoire : en 1958 en Allemagne, un jeune procureur met la main sur des documents prouvant les exactions des Nazis à Auschwitz. C’est un journaliste qui le met sur la piste. Il se lance alors dans l’instruction d’un procès, mais il se heurte à un mur de silence dans l’Allemagne de l’après-guerre. Le scénario rapporte avec justesse la réalité de la période post-nazie, celle du recyclage des anciens SS et SA, celle de l’impossibilité de juger les 9 millions d’Allemands qui avaient pris leur carte en 1944 au parti nazi. Tout le film est bâti autour de la notion de responsabilité personnelle, dans la veine de Schelling et de la notion de conscience de soi. En filigrane court l’idée que l’homme qui représente tout un mouvement de pensée juridique -ce jeune procureur- porte une histoire. Celle-ci est une manifestation de la conscience historique que le jeune magistrat (candide et représentant le Bien) incarne, laquelle permet aux Allemands de prendre conscience de leurs actes collectifs, lesquels ont constitué l’Histoire. Le jeune magistrat engage alors la volonté de tous par le droit -et donc la volonté du peuple allemand- d’appliquer la justice, parce que « la réponse à Auschwitz, ce ne peut être que quelque chose de juste », lui fait dire le réalisateur.

IMG_5568

Le labyrinthe du silence, sorti le 29 avril 2015, de Giulio Ricciarelli.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s