2015 : les derniers SS échappent à la justice

Et si le procès actuellement en cours d’Oscar Gröning, l’ancien comptable d’Auschwitz, était le dernier procès des SS ? Le 28 mai dernier, l’enquête sur Gerhard Sommer âgé de 93 ans était close officiellement pour cause de démence, l’homme ayant été déclaré médicalement inapte à subir son procès. Aussitôt, le  Centre Simon Wiesenthal déplorait le retard qu’avait pris l’enquête judiciaire sur cet ancien SS Untersturmfuehrer, lequel a joué un rôle actif dans le massacre de 1944 de plus de 300 civils italiens dans le village de Sant’Anna di Stazzema en Toscane. Sommer avait été mis en examen en Allemagne en 2002 et avait été reconnu coupable et condamné (in absentia) en Italie à la prison à vie pour son rôle dans le meurtre de ces centaines d’Italiens. Dans un communiqué, le chasseur de nazis du centre Wiesenthal, le Dr Zuroff déplore : « The fact that the prosecutor in this case issued a statement indicating that had Sommer been prosecuted, he would « in all probability been charged with 342 cases of cruel murder with reprehensible motives, » clearly underscores the failure of the Hamburg state prosecutors to complete this case early enough to insure that the accused could be prosecuted and punished for his heinous crimes. The fact that he was able to elude justice despite the fact that he has been under investigation for thirteen years, is yet another stain on the poor record of the German judiciary, despite the praiseworthy efforts currently being invested in Nazi war crimes investigations by the Zentrale Stelle and local prosecutors. » La même semaine, le 22 mai, un autre ancien SS nonagénaire, Vladimir Katriuk, est décédé au Canada. L’homme s’était reconverti dans l’apiculture. Il était poursuivi pour le bain de sang de Katyń en Russie Blanche, où 149 villageois ont été brûlés dans une grange. Pendant la guerre, la Russie blanche a perdu un quart de sa population et 800.000 juifs. // Les deux nazis les plus recherchés ne peuvent plus être poursuivis: ils figuraient en haut de la liste des nazis les plus recherchés du centre Simon Wiesenthal, liste qui est mise à jour chaque année et dont voici le teneur en avril 2015 : :

1. Gerhard Sommer – 93 – Allemagne (massacre de centaines de civils à Sant’Anna di Stazzema) 2. Vladimir Katriuk – 93 – Canada (meurtre de nombreux juif et non-juifs dans diverses locations) 3. Alfred Stark – Allemagne (meurtre de nombreux prisonniers italiens à Kefalonia) 4. Johann Robert Riss – Allemagne (meurtre de civils près de Padule di Fucecchio) 5. X – Danemark (meurtre de juifs à Bobruisk) 6. Y – Allemagne ( complice de meurtres de juifs hongrois) 7. Z – Norvège ( meurtre de juifs dans de locations variées) 8. Oskar Groening- 94 – Allemagne (complice de meurtre de juifs hongrois) 9. Algimantas Dailide- 93 -Allemagne – (arrestation de juifs et de polonais exécuté par des nazis) 10. Helmut Oberlander – 91 – Canada ( a servi dans l’Einstazkommando 10a qui fit partie de Einsatzgruppe D, qui a tué près de 23.000 juifs et civils)

Il reste en cours actuellement une douzaine d’enquêtes préliminaires en Allemagne, mais leurs chances d’aboutir sont compromises par l’âge des suspects.

J’en fais état dans mon livre :

Bourreaux et survivants  Faut-il tout pardonner ?éd. Lemieux éditeur. Paris mars 2015

salonlivre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :