Auschwitz 70 ans après

La libération du camp d’extermination a eu lieu ce 27 janvier 1945 vers 15 heures.  Quand ils entrent dans Auschwitz-Birkenau, les soldats de l’Armée rouge trouvent quelques milliers de survivants, hommes, femmes et enfants.

En effet, le camp a été vidé en grande partie le 18 janvier, les Nazis ayant décidé de transférer les prisonniers avec l’avancée des troupes soviétiques qui se faisait menaçante. Ce jour-là, plus de 60 000 déportés se retrouvent sur la route dans le froid et la neige pour ce qu’on appellera plus tard « les marches de la mort ». Tous portent sur le bras gauche le tatouage qui ne les désigne plus que par un numéro

Auschwitz

Tatouage fait à Auschwitz en 1944

que les survivants ont gardé jusqu’aujourd’hui. Ils sont encore 300 Français à pouvoir témoigner de l’enfer inventé par les Nazis et dont le nom, « Auschwitz », est synonyme d’industrialisation de la mort.

***

Auschwitz, faut-il tout pardonner ?

Publication de mon prochain livre dans un mois et demi…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s