François Hollande en Israël / au programme, guerre et paix

Le processus de paix

Alors que le processus de paix est encore dans l’impasse, même si des négociations de paix ont repris depuis 3 mois, le Président français entame aujourd’hui un premier voyage officiel en Israël. Il doit demain s’exprimer devant le Parlement israélien, à Jérusalem, et rencontrer Mahmoud Abbas afin d’  « encourager » les deux parties à trouver un compromis dans le conflit qui les oppose. A Ramallah, il devrait s’exprimer sur la colonisation juive et enjoindre les Palestinien à ne pas quitter la table des négociations  négociations discrètes mais officiellement reconnues. La France continue par sa voix diplomatique de préconiser une solution à deux Etats avec des garanties de sécurité pour Israël et des conditions d’exercice pour l’entité palestinienne.

Le nucléaire militaire iranien

Ce voyage a lieu à quelques jours de nouvelles négociations (le 20 novembre à Genève)  sur le programme nucléaire iranien, alors qu’Israël et les Etats Unis traversent une crise grave sur la question du  programme nucléaire de Téhéran. L’administration Obama souhaite un assouplissement des sanctions qui paralysent l’économie iranienne, alors que Netanyahu presse les pays occidentaux de refuser tout accord avec Téhéran sur cette question. Comme le souligne en substance Ovadia Sofer, ex-ambassadeur d’Israël à Paris, « la France est sur la même ligne qu’Israël  sur la question de l’Iran », soulignant les intérêts économiques français dans les monarchies arabes du Golfe qui se sentent menacés par Téhéran.

Coder pour se défendre

L’objectif est également de relancer les échanges économiques et commerciaux qui ne sont pas à la hauteur des relations diplomatiques entre les deux Etats, la France n’étant que le 11è fournisseur d’Israël. Alors que la délégation française comporte une quarantaine de représentants d’entreprises (Vinci, Alstom), des accords devraient être signés dans le secteur ferroviaire et dans celui des nouvelles technologies. Israël est devenu un centre de gravité du high tech. Il s’agit du pays qui a réussi à coter le plus d’entreprises au Nasdaq, hors USA. Ses compétences en biologie, chimie, aéronautique (Arianespace est du voyage ces jours-ci), électronique, Internet… intéressent la Chine qui y envoie ses meilleurs leaders économiques tel Levono, le plus gros fabricant au monde d’ordinateurs. Pour Zeev Gilkis, du Technion (le MIT israélien) à Haïfa, être à la pointe de la technologie est la conséquence de la décision politique de De Gaulle qui avait décrété en 67 l’embargo nucléaire, cela ayant poussé les Israélien à rechercher une indépendance  économique en s’impliquant dans la recherche technologique. Mais le hign tech israélien ne serait rien sans l’unité 8200.  Cette unité de l’armée là-bas est une branche du renseignement spécialisée dans le déchiffrage de codes. Coder pour se défendre, mais aussi pour le business : de cette équipe d’élite cachée dans le désert du Néguev ou dans un coin secret de Tel Aviv émergent de futurs chefs d’entreprise.

DSCN1187

Les 3 tours Azrieli du quartier d’affaires du District de Tel Aviv : tours carrée, ronde, triangulaire, novembre 2013

Dans le taxi à Tel Aviv

Ainsi Gil Shwed qui a créé Checkpoint, devenu l’un des leaders mondiaux de la sécurité informatique. D’autres businessmen viennent de la banlieue parisienne comme Jeremie Berrebi qui vit à Tel Aviv. L’homme dirige Kima Ventures, le plus gros fonds dans lequel Xavier Niel est également investisseur pour des start-up spécialisées dans les nouvelles technologies. Il développe également depuis plus d’un an KoolAgency, une agence de sites web. Lui qui a vécu entre Bastille et République  s’est installé dans la banlieue de Tel  Aviv, à Bnei Brak où il étudie le Talmud le matin avant de se consacrer au business l’après-midi, dans un pays où l’innovation est stimulée au plus haut niveau de l’Etat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s