Confidences sur Chirac, Pompidou… par l’homme du Secret Défense, Pierre Lelong

Avril 62. Pierre Lelong entre au Cabinet de Pompidou, à l’époque composé seulement d’une douzaine de membres. Lui est en charge des affaires économiques, en particulier de ce qui tient le plus à cœur au 1er Ministre : l’agriculture. Samedi 25 mai 2013, j’ai rencontré Pierre Lelong au Salon de Cosne-sur-Loire, orchestré par Marguerite Michel, à l’occasion du livre qu’il publie, « Une expérience française, 50 ans au cœur de la République » : l’homme y relate que c’est lui qui a fait venir Chirac au cabinet de Pompidou. Jusque là, Chirac n’était qu’un scribouillard chargé de rédiger les PV des réunions. Les coulisses de la République montrent ce que sont les hommes de pouvoir hors caméra : sans honneur ni fidélité. Compte-rendu d’un serviteur de l’Etat qui sut rester discret, jusque là.Image

Marie-Pierre Samitier et Pierre Lelong (Cour des Comptes et Commission du Secret Défense)

Fuir le totalitarisme au XXIè siècle

Parmi les écrivains, à Cosne-sur-Loire ce samedi 25 mai, William Navarrete, critique d’art en exil. L’homme a fui Cuba et vit aujourd’hui à Paris. Il publie chez Stock un roman, « La danse des millions », et témoigne de ce qu’est un Etat totalitaire en ce XXIè siècle.Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s