Judaïsme et christianisme à un tournant de leur relation ?

Ces belles journées de juin en Bourgogne ont été l’occasion de retrouver Frère Matthieu Collin à l’Abbaye de la Pierre-Qui-Vire. La promenade dans la forêt du Morvan, si rude l’hiver, est d’une douceur qui invite le promeneur à la rêverie. Au bord des chemins, des fraises des bois à profusion dans un monde onirique que chante si bien la Symphonie Pastorale.

Marie-Pierre Samitier et Frère Matthieu Collin

Matthieu Collin, moine et bibliste a publié chez Desclée de Brouwer en 2008 un livre sur les Psaumes (Comme un murmure de cithare, introduction aux psaumes) dont il rend la forme littéraire et le sens théologique. Les Psaumes occupent une place essentielle dans la foi juive et la prière monastique, laquelle est fidèle aux premiers rites du christianisme. Héritage d’une histoire humaine, celle du peuple élu, les Psaumes  portent la question de la violence et de l’affrontement à Dieu.


Frère Matthieu Collin de l’abbaye de la Pierre-qui-Vire

Ce livre de Matthieu Collin exprime l’aboutissement d’une pensée, celle d’un homme de Dieu habité par la quête de l’authenticité. (voir ici)
– Frère moine, Matthieu, pourquoi t’entêtes-tu dans ce chemin du rapprochement entre judaïsme et christianisme ? Un chemin bien aride quand les deux frères du judaïsme originel se reprochent mille guerres et mille trahisons ? N’est-ce pas ainsi tomber dans une grande solitude ?
– L’homme authentique se retrouve forcément seul. Quand tu es authentique devant Dieu, tu es seul.
– Mais à quoi bon ?
– Parce que je crois que judaïsme et christianisme sont à un tournant de leur relation. A  travers  leurs penseurs tout du moins. Alors peut-être pourra-t-il y avoir réconciliation…
– Mais l’athéisme de la vieille Europe ne rend-il pas la question désuète ?
– Non. Onfray et tous les chantres de l’athéologie ont beau glorifier l’hédonisme… c’est très respectable, cette quête du plaisir, mais à la fin, le gars, il en est où ? Sommes-nous là pour consommer l’amour ou pour le faire grandir ?

Frère Matthieu est un maître et non un professeur. Il est comme les philosophes de l’Antiquité dont l’enseignement n’est pas théorique mais une pratique quotidienne, celle de la vie monastique. Où s’exprime le « courage de la vérité ». 

De l’ascétisme chrétien aux postmodernes tels Deleuze ou Derrida, c’est un même courant philosophique qui a traversé les temps pour dire qu’il n’y aura pas de « monde autre » sans se changer soi-même. C’est ce que Michel Foucault appelle « le courage de la vérité » (qui fut l’objet d’un séminaire), la parrêsia éthique que Foucault lie à la question du rapport entre le dire-vrai et la mort chez Socrate.

Je rappelle la différence que Foucault faisait entre l’homme du dire-vrai c’est-à-dire le parrésiaste, et l’enseignant. Le parrésiaste est l’homme du risque et pour lequel le risque consiste à mettre en jeu sa relation à l’autre. Par son franc-parler, il s’expose sans cesse à la rupture et à la solitude, tel Frère Matthieu Collin. Ce courage de la vérité suppose qu’il y a eu un combat intérieur spirituel vis-à-vis de soi-même.

De l’autre côté, le professeur d’université, l’enseignant universitaire, relie l’héritage d’un savoir sur lequel se fonde la possibilité d’un lien entre les générations. Cette relation de filiation dans l’enseignement n’entraîne aucune rupture et ne nécessite aucun courage.

 Finalement, devant l’église du Monastère de la Pierre-Qui-Vire, une joie sans cesse renouvelée devant la fidélité des frères à leur foi, au souci de soi et à l’amour de l’autre…

 devant l’église de la Pierre-qui-Vire (architecte : Jean Cosse)
Marie-Pierre Samitier et Frère Matthieu Collin

Publicités

2 réflexions au sujet de « Judaïsme et christianisme à un tournant de leur relation ? »

  1. Ping : Judaïsme et christianisme à un tournant de leur relation « Didier Long

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s